Méthodologie

Tri

Montrer toutes les contributions

(no Tag)   Crowdsourcing   Dokumentation   Forschungslabor   Kooperation   Publikation  


Archivage de longue durée  (Citer)

Toutes les données du projet VerbaAlpina sont gérées de telle sorte qu'elles restent lisibles et utilisables pendant une période la plus longue possible. La perspective temporale envisagée du projet comprend au moins plusieurs décennies, le concept sur lequel le projet est basé est en fin de compte pourtant orienté sur une conservation sans limitation de durée. Les aspects suivants sont pris en considération : 1. A quelle institution/à quelles institutions est confiée la conservation des données respectivement des supports d'information en question? 2. Documentation de la structuration des données ainsi que des relations logiques entre données et catégories de données (entité-association) 3. Documentation des codages de caractère utilisés4. Sur quel type de support d'information sont conservées les données?ad 1) Plusieurs copies des données du projet devront être archivées chez plusieurs institutions différentes. Actuellement, l'IT-Gruppe Geisteswissenschaften de la LMU (c'est-à-dire le groupe de technologie de l'information des sciences humaines de l'Université de Munich,  ITG) è prévu pour ce devoir. Ce groupe è lié aux serveurs d'archivage du Leibniz-Rechenzentrum ainsi qu'au BAS Clarin Repository. La mise en dépôt de copies de sûreté supplémentaires chez d'autres institutions qui y sont aptes est prévue.L'archivage a lieu au rythme de la gestion de versions. Chaque fois, la base de données est archivée avec toutes les données du projet ainsi que le framework d'application web qui est responsable pour la présentation des données au web (y inclus la respective fonctionnalité) de telle façon qu'il est possible (au moins théoriquement) de "réveiller de nouveau" chaque version isolément dans les correspondants environnements de système d'exploitation respectivement de logiciel émulés.

(auct. Stephan Lücke – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Communication scientifique au web  (Citer)

VerbaAlpina peut être décrit comme environnement de recherche sur le web et sensible à l'espace. Ce format est déterminé par les conditions générales actuelles qui se distinguent considérablement de la communication scientifique traditionnelle. En toutes les disciplines qui travaillent de manière 'classique' avec des données empiriques, on peut distinguer trois phases successives:
  1. Le scientifique cherche des informateurs.
  2. Les informateurs fournissent des données primaires au scientifique.
  3. Le scientifique fait passer une certaine quantité des données relevées qui ont été sélectionnées et modelées selon des hypothèses théoriques à un public essentiellement scientifique.
La communication en ces trois phases se déroule de manière unidirectionnelle et vise à une publication conclue en forme de livres imprimés.

Les trois pas de la communication scientifique traditionnelle

Les nouveaux médias ont révolutionné les conditions générales pour la communication scientifique: l'unidirectionalité ébauchée de la circulation de l'information est tout aussi abolie que l'attachement du rôle (INFORMATEUR, AUTEUR, LECTEUR) à des personnes différentes; de principe, la même personne peut participer à la communication dans des fonctions rapidement changeantes. La fonction INFORMATEUR est fondamentalement changée compte tenu des personnes communicantes car la gestion des données fournies reste transparente et peut être suivie de façon continue. L'INFORMATEUR devient comme ça LECTEUR de ses propres DONNÉES – tout indépendamment s'il comprend l'intention scientifique ou pas. En même temps, il lui est possible de prendre position sur ses propres données comme AUTEUR. Le statut des données mêmes se change au moins aussi radicalement dans ces conditions car elles sont déposées dans une base de données fondamentalement dynamique dont le volume et la structure restent soumis à des changements.


Communication scientifique dans les conditions de l'Internet

Dans ce sens, des domaines de fonction différents, mais étroitement liés entre eux sont établis en VerbaAlpina.


(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)


Tags: Kooperation Publikation Crowdsourcing



Concession d'une licence  (Citer)

Les modules de VerbaAlpina (VA_DB, VA_WEB et VA_MT) et les données y contenues sont soumis aux licences Creative Commens suivantes:




CC BY-SA 3.0 DE (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/fr/; "Attribution, Partage dans les Mêmes Conditions") (dépendant de l'objet) respectivement




CC BY-NC-SA 3.0 DE (http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/; "Attribution, Pas d'Utilisation Commerciale, Partage dans les Mêmes Conditions").

Quelques-uns des fichiers média du module VA_MT que VA ha reçus ou achetés peuvent aussi être soumis au copyright. Les objets dans le module VA_MT sont marqués chaque fois par des signes correspondants.

Le système de concession d'une licence ainsi que les droits d'accès des groupes d'utilisateurs de VA différents sont démontrés dans le graphique suivant:





(auct. Stephan Lücke – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Kooperation Publikation



Contact linguistique  (Citer)

Concernant le contact linguistique dont le contact des variétés linguistiques fait aussi partie, on doit différencier deux modèles radicalement différents: ou il s'agit d'intégrats stables, indépendents du locuteur ('emprunts') – sur le niveau du système linguistique – ou bien il s'âgit de phénomènes individuels – sur le niveau du locuteur. Ces derniers, d'autre part, peuvent correspondre à des emplois habitualisés ou complètement occasionnels, dits switchings. Cette réserve doit être considérée toujours aussi quand on interprète des vieux matériaux des atlas, dès qu'un informateur exprime une forme proche au standard ou, dans des régions bilingues, une forme de la langue seconde respective. La différence thèoriquement fondamentale est plus ou moins probable face aux données linguistiques, pourtant, en fait, jamais évidente. Seulement l'accroissement des informateurs qui devient un'option absolument réaliste avec les médias sociaux permet des informations fiables.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)



Tags: Publikation Crowdsourcing



Couche d'accès aux données  (Citer)

L'accès au module VA_DB permet la recherche directe dans les données primaires du projet. Ce sont ou des hommes (par le module VA_WEB) ou des machines respectivement des programmes qui utilisent cet accès. Le deuxième scénario se fait par exemple pour la communication entre le module VA_WEB e VA_CB à l'intérieur du projet, mais aussi pour les accès automatiques, par exemple par des ordinateurs ou des programmes des partenaires projet VA. Au cours des travaux de développement des modules VA_WEB et VA_DB il est souvent nécessaire – du point de vue de l'informatique ou bien de la programmation – de changer des structures de données actuelles et de les adapter aux nouvelles exigences. Cela peut conduire à désarroi dans le cas de l'accès par un homme; dans le cas de l'accès par une machine ou bien un programme le résultat est simplement un dysfonctionnement. Pour remédier à ce problème, on insert dans la VA_DB une structure de données – au moins en grande partie – stable dans laquelle les structures de données primaires qui sont variables peuvent être projetées.

(auct. Stephan Lücke – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Kooperation Publikation Forschungslabor



Description de concept  (Citer)

Les concepts sont saisis dans le tableau KONZEPTE (concepts) de la base de données comme suit : au cas où une dénomination lexicalisée existe pour un concept, cette dénomination vient inscrit dans la case de la base de données 'Name_F' (dénomination française). Quand la lexicalisation manque, la case reste blanche. Indépendamment de l'existence d'une dénomination, le concept est spécifié ou bien défini dans la case 'Beschreibung_F' (description française). Cela se fait en suivant une manière de procéder fixée qui est démontrée à l'aide de l'exemple du concept 'ÉCRÉMOIR' (ID_Konzept 142; identifiant du concept dans la base de données): le concept mentionné est désigné par un lexème spécifique, c’est pourquoi on inscrit ÉCRÉMOIR dans 'Name_F'. La description prévoit l'ordre hiérarchique suivant: ustensile, fonction, matériau, forme (éventuellement). Appliqué au concept de l'exemple, il en résulte la description suivante: USTENSILE, POUR ÉCRÉMER, LOUCHE. Si possible respectivement nécessaire on devrait suivre ces règles supplémentaires: les nombres 1-10 sont écrits en toutes lettres; dans la description d'un processus, d'une activité etc. on peut ou utiliser "pour+infinitif" ou "pour+article+substantif". L'observation de ces modèles permet des traductions analogues, la formation de catégories indépendantes de langues particulières à des niveaux différents d'abstraction (->RÉCIPIENTS ->RÉCIPIENTS POUR LE TRANSPORT ->RÉCIPIENTS DE BOIS etc.), des corrections automatisées respectivement des modifications et une recherche transparente. Tous les concepts sont saisis de cette manière dans les langues allemande, italienne, française, slovène et romanche.

(auct. Giorgia Grimaldi | Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Domaine de fonction (2): coopération  (Citer)

La coopération avec d'autres projets est fondamentale pour la conception de VerbaAlpina. Elle se reflète dans de nombreux contrats de coopération avec des partenaires de projet. Son application n'est pourtant pas toujours facile; elle est gênée par des problèmes pratiques, c.-à-d. des problèmes dus aux techniques de l'information et corrélativement des problèmes relatifs au droit. Marginalement, l'application est aussi gênée par des réserves idéologiques à l'égard de l'orientation open source. Chaque coopération est basée sur un accord formel qui assure les partenaires (PVA) d'une base de données exclusivement utilisable à la télétransmission. Chaque base de données de partenaire est à la disposition de tous les partenaires pour le téléchargement. Mais la coopération ne doit bien évidemment pas être limitée à l'échange des données; au contraire, tous les partenaires sont invités (et incités) à utiliser tous les domaines de fonction.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Kooperation Publikation



Domaine de fonction (3): publication  (Citer)

A proprement parler la documentation de données à l'Internet est déjà une forme de la publication; au delà, VerbaAlpina se considère pourtant aussi comme instrument à la publication de textes relatifs au projet. Trois formats sont essentiellement prévus à ce but:
  1. des termes théoriquement et méthodologiquement centraux et des problèmes sont expliqués de manière concise sous l'onglet Publications de projet.
  2. des commentaires à des types linguistiques sont ouverts par le bouton 'i" sur la légende de carte. Ils peuvent y être placés très facilement par les collaborateurs du projet our par des personnes externes.


Fonction de commentaire accessible par la légende.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Domaines de fonction  (Citer)

Les tâches et les prestations de VerbaAlpina peuvent être classées aux domaines suivants :
(1) documentation et analyse diachronique du vocabulaire dialectal qui est estimé caractéristique conformément au cadre onomasiologique ;
(2) coopération avec les partenaires de projet pour l'échange mutuel et l'analyse des données ;
(3) des données, de textes analytiques et de matériau différent concernant le projet, visant un public aussi bien scientifique que général.
Les fonctions (1), (2) et (3) ont déjà été activées avec la première version 15/1 et seront consolidées de façon continue. Deux autres fonctions sont en préparation :
(4) enquête des données par le crowdsourcing ;
(5) l'installation d'un laboratoire de recherche qui invite tous les utilisateurs intéressés à se servir de façon personnalisée des outils géolinguistiques développés par VerbaAlpina (des présentations cartographiques différentes, des niveaux de réduction à types différents etc.) et à présenter des analyses et résultats nouveaux et peut-être même alternatifs.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)


Tags: Publikation



Gestion de versions  (Citer)

VerbaAlpina consiste des modules suivants :

-VA_DB: ensemble des données dans la base de données du projet (MySQL) (va_xxx)
-VA_WEB: code de programme de l'interface web du portail www.verba-alpina.gwi.uni-muenchen.de avec la base de données Wordpress (va_wp) correspondante
-VA_MT: fichiers média (photos, films, textes et documents audio) qui se trouvent dans la médiathèque de l'interface web

Tous les trois modules forment un ensemble consistant avec des connections et dépendances mutuelles et par conséquent ils ne peuvent pas être séparés l'un de l'autre. Pendant la durée du projet le statut actuel des modules VA_DB et VA_WEB est simultanément "congelé" à intervalles réguliers sous forme de copies électroniques. Ces copies congelées reçoivent un numéro de version selon le schéma [année civile]/[numéro de série] (par ex. 15/1). La version VA actuelle et productrice reçoit la désignation XXX.

La production de copies de la médiathèque VA (VA_MT) est exclue à cause de la dimension énorme de fichiers média. Pour cette raison, on ne produit pas de copie de ce module au cours du processus de gestion de versions. Des éléments qui y ont été déposés une fois ne peuvent plus être enlevés de la médiathèque VA dès qu'une seule version VA y est associée.

Le portail du projet offre la possibilité de changer entre les versions différentes, c'est-à-dire entra la version VA "productrice" qui est soumise à des changements permanents et les versions archivées, "congelées". Par la teinte du fond respectivement de certains éléments de commande, l'utilisateur peut reconnaître s'il se trouve dans la version productrice ou dans une des versions archivées de VA. *Seulement* les versions archivées doivent être citées.

(auct. Stephan Lücke – trad. Susanne Oberholzer)



Tags: Publikation



Horizon épistémique  (Citer)

Ce portail informe à trois dimensions différentes:

(1) de la realité extralinguistique ('choses'),
(2) de concepts, ou: de catégories onomasiologiques qui ne sont pas liées à des langues ou dialectes particuliers,
(3) d'expressions linguistiques des langues et des dialectes enquêtés.

Le traitement séparé de (2) et (3) est fondamental parce que les concepts pertinents ne sont pas toujours documentés dans toute la région de l'enquête par des termes spécifiques (ils ne sont donc pas tous lexicalisés). De la façon, il n'y a pas de parole pour le fromage produit du petit-lait (cf. além. Ziger, ital. ricotta, fr. sérac) dans une grande partie de la région bavaroise, alors que pour la masse de fromage fraîche pas encore modelée (bav. Topfen, alem. Quark), il manque souvent un terme dans les dialectes romans comme une désignation n'existe pas non plus en italien standard. La relation entre (1) d'un côté et (2) et (3) de l'autre côté est parfois plus problématique que cela semble à première vue: comme ça, on est confronté quelquefois à des expressions de statut sémiotique ambigu parce qu'il ne ressort pas des données s'il s'agit de désignations de concepts ou plutôt de noms de choses; c'est le cas par ex. si un locuteur appelle un certain alpage, par exemple cet alpage-là qu'il utilise lui-même, avec un nom générique comme munt, littéralement 'montagne', ou pastüra 'pâturage'.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)


Tags: Publikation



Langue  (Citer)

L'interface de ce portail sera disponible en plusieurs langues standard, à savoir (par ordre alphabétique) en allemand, en anglais, en français, en italien, en romanche (rumantsch grischun) et en slovène. Dans le cas de l'allemand, il y aura des variantes standard suisses ou autrichiennes dans les textes suivant l'auteur. Indépendamment de la langue choisie, l'utilisateur a toujours accès à tous les matériaux linguistiques en tous les dialectes et en toutes les langues relevés.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Manière de citer  (Citer)

On recommande la manière de citer suivante aux utilisateurs de VerbaAlpina pour citer les données linguistiques mises à la disposition:

  • Note de VerbaAlpina dans une bibliographie
VerbaAlpina (VA), http://www.verba-alpina.gwi.uni-muenchen.de,[version].

La mention de la data du dernier accès n'est pas nécessaire parce que les versions de citation (à la différence de la version de travail XXX) sont stables et ne peuvent plus être changées (cf. Gestion de versions.

Exemple:
VerbaAlpina (VA), http://www.verba-alpina.gwi.uni-muenchen.de, 15/1.

  • Citation d'une entrée de glossaire:
[Auteur/s]: s.v. “[Lemme]”, en: VA-[sigle de langue d'après ISO 639-1] [version], Méthodologie , [URL de l'entrée de glossaire].

Exemple:
Krefeld, T. / Lücke, S. / Oberholzer, S.: s.v. “Tipizzazione”, in: VA-it 15/1, Metodologia, http://www.verba-alpina.gwi.uni-muenchen.de/it/?page_id=21&letter=T#tipizzazione.

Comme auteur, on doit toujours mentionner les personnes citées sous l'entrée de glossaire.

  • Citation d'une attestation seule:
[citation]|[catégorie]|[lieu]|[sigle de la source]#[référence]|VA_[version]

Exemples:
Hütte|Type morphologique|Herisau|SDS#VII_244_1|VA_15/1
Chääsera|Type phonétique|Hinteres_Diemtigtal|SDS#VII_244_1|VA_15/1
Käserei|Type de base|Hinteres_Diemtigtal|SDS#VII_244_1|VA_15/1

Remarque 1: Le caractère de séparation pipe (barre verticale/tube) | peut être obtenu en appuyant la touche Alt Gr + la touche 6 si on utilise un ordinateur avec le système d'exploitation Windows. Sur les ordinateurs d'Apple, il faut appuyer la combinaison de touches suivante: Alt + Maj + L.
Remarque 2: Les abbréviations suivantes selon ISO 639-1 sont à utiliser: pour l'allemand de, pour le français fr, pour l'italien it, pour le romanche rm, pour le slovène sl.

(auct. Stephan Lücke | Susanne Oberholzer – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Modules  (Citer)

voir gestion de versions

Tags: Publikation



Notation  (Citer)

Dans les contributions de texte, les principes de notation suivants, très communs sont utilisés : les formes linguistiques (exemples d'attestations) sont écrites en italique ; la signification est marquée par des guillemets simples, par ex. ita formaggio 'fromage'. Des catégories extralinguistiques (concepts) sont représentées par des majuscules. La différence entre sens linguistique et concept est importante dans les cas où il n'y a pas de parole dans certaines langues/dialectes pour certains concepts, comme dans le cas de FROMAGE DU LIQUIDE APRÈS LA PREMIÈRE COAGULATION DE LA PÂTE. On appelle cela ita ricotta, fra sérac, alémanique Ziger etc.; un mot en allemand standard manque pourtant.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Publication  (Citer)

La publication directe des résultats, indépendante de maisons d'édition est un composant intégral de VerbaAlpina. Car pas tout qui s'appelle publication sert à la PUBLICATION. Ainsi, le médium traditionnel de l'impression provoque maintenant le contraire catégorique: il retire des informations au public qui devraient lui être offertes le plus largement possible face à la subvention de recherche par des moyens publics et qui pourraient lui être fournies très facilement en utilisant les nouveaux médias. Les tirages de papier de 200 ou 300 exemplaires qui sont usuels dans les sciences ne créent pas de 'public' inclusive, mais une sphère privée exclusive. Face à la technologie de l'information facilement disponible, il n'y a donc aucune raison concluante de préférer l'impression comme moyen de diffusion du savoir ou de la considérer comme solution catégorique.
Dans certaines sciences (à notre connaissance cela s'applique entre autres à l'informatique), on peut même observer une tendance ces dernières années qui prouve l'absurdité des possibilités techniques crées par les nouveaux médias: alors qu'il serait un jeu d'enfant à présent d'accorder un accès commode à des informations et des textes dans le monde entier, c'est le pur contraire qui arrive en offrant l'accès seulement contre paiement. C'est même une régression par rapport à la publication traditionnelle sur papier que nous avons critiquée avant. Nous tenons donc à souligner nos mises en garde appuyées quant à tels développements qui peuvent aussi déjà être observés dans les grandes lignes dans les sciences humaines.

(auct. Thomas Krefeld | Stephan Lücke – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Rhéto-roman  (Citer)

Conforme à la Constitution fédérale de la Confédération suisse, l'expression allemande 'Rätoromanisch' (version française de la Constitution: 'romanche') est utilisée dans le projet VerbaAlpina pour les variétés romanes du Canton des Grisons qui traditionnellement ne font pas partie des variétés italiennes (cf. Gross 2004 et Liver 2010). En faisant ainsi, on n'affirme pourtant absolument pas l'union de ce romanche grison avec le ladin des Dolomites et le frioulan dans le sens d'une 'lange' commune; c'est justement pour ce concept (qui aujourd'hui n'est plus acceptable) que l'expression 'Rhéto-roman' a été forgé par la linguistique au 19ème siècle. Graziadio Isaia Ascoli a développé l'idée en tant que telle et a désigné cette langue comme 'ladino' en italien.

(auct. Thomas Krefeld – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation



Statut d'auteur  (Citer)

Toutes les contributions écrites sur la page de VerbaAlpina sont marquées nommément. L'abréviation "auct." marque l'auteur/les auteurs d'une contribution, l'abréviation "trad." marque le(s) traducteur(s). Le software est développé essentiellement par Florian Zacherl.

(auct. Thomas Krefeld | Susanne Oberholzer – trad. Susanne Oberholzer)

Tags: Publikation